Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Ahmed Abdouni

Retraité


Récits

Chronique d’une journée particulière (partie 1)  

Le patriarche fit ses ablutions et retourna réveiller son épouse, sa compagne dans la fortune comme dans l’infortune. En réalité elle ne dormait plus, le fracas qui accompagnait le rituel de son époux pouvait atteindre même les voisins.

Publication : 10 octobre 2017

Durée de lecture : 16 mn

Nombre de mots : 3310

Ils ont aimé :


Chronique d’une journée particulière (partie 2)  

À la vue du patriarche qui descendait majestueusement les marches, tous les membres de la maisonnée réveillés accoururent au pied de l’escalier pour lui témoigner leur déférence en lui disant « sbah l’khir » (bonjour), dans une forme de respect proche de la sacralité, et lui baiser la main qu’il tendait déjà, dès qu’il ne lui restait que deux ou trois marches à descendre.

Publication : 11 octobre 2017

Durée de lecture : 10 mn

Nombre de mots : 2010

Ils ont aimé :


Chronique d’une journée particulière (partie 3)  

Il partit avec la certitude d’éclaircir le mystère dans quelques instants. À peine eut-il fait la moitié du chemin qu’un pickup stoppa net à son flanc gauche. Il transportait deux Mokhaznis (agents des forces auxiliaires), l’un dans la cabine à côté du conducteur, et l’autre à l’arrière sur le plateau de chargement.

Publication : 23 octobre 2017

Durée de lecture : 10 mn

Nombre de mots : 2070

Bibliothèque


Ses derniers commentaires

Amis :