Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Adeline R.

Etudiante en Lettres, ma passion des mots et mon engagement dans le social ont trouvé un accomplissement dans le projet d’écriture de Raconter la vie.


Récit

Je porte un nom d’exil  

Amir est contraint de quitter le Kosovo pour la France.

Au pays, les histoires se règlent entre hommes, la personne qui a fait du mal doit demander pardon à la famille. C’est ce qui s’est passé.

Publication : 28 mai 2014

Durée de lecture : 12 mn

Nombre de mots : 2520

Bibliothèque


Ses derniers commentaires

  • Merci beaucoup à vous les filles pour ce retour. Comme vous le dites, Kahina et Marine, j’espère avoir pu a une échelle petite, certes, retranscrire le parcours de vie singulier et marquant de migrants comme Amir ... Ces histoires de vie sont comme des fragments d’humanité, que peu de personnes connaissent... mais qui ont temps à nous faire réfléchir et à nous apporter !