Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Alexandre

Rassembler ce qui est épars.


Récit

Ma loge  

Le récit d’un initié à la franc-maçonnerie.

Pour s’extraire du quotidien, on pratique un rituel basé sur des symboles et des règles.

Publication : 4 juin 2015

Durée de lecture : 6 mn

Nombre de mots : 1360

Bibliothèque


Ses derniers commentaires

  • Bonjour
    Il m’est arrivé peu ou prou la même chose dans les années 90 boulevard Raspail à Paris
    Un italien en voiture, encore un, qui était soi-disant à Paris pour le salon de la mode, qui est arrivé à me vendre une surveste en cuir, une copie probablement made in China. Même si je me suis fait "avoir", j’ai gardé la surveste pendant presque 5 ans.

  • Bonjour. merci pour votre commentaire. Le "Nous", tel qu’il est utilisé veut simplement souligner l’importance du collectif, rien de plus. Les sujets débattus sont multiples. Ils peuvent être très ciblés comme celui cité dans le texte "le journalisme et ses perspectives au XXIème siècle", ou beaucoup plus larges, comme par exemple "la démocratie peut elle s’exporter ?". Pour répondre à votre question, il s’agit de réfléchir, de dresser des pistes et des perspectives sur des sujets de société. L’art de la rhétorique n’est pas le but recherché, pas plus que les discours d’éloquence. Pourquoi pas effectivement un éclairage complémentaire dans un texte qui reste à écrire. Je prends la suggestion.

Amis :