Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Odette Belaski

Jeune freelance exilée à Montréal.
Cinéma et vie quotidienne.


Récit

DES EMBALLAGES, DONC  

Odette est française. Elle est partie à Montréal poursuivre ses études de cinéma. Sauf qu’elle galère. Et qu’elle enchaîne les "boulots de merde".
Comment vivent nos expatriés ?

Ca va faire une semaine que j’ai un boulot de merde. Je l’ai trouvé en deux jours chrono parce que je devais vraiment le trouver en deux jours chrono.

Publication : 8 janvier 2014

Durée de lecture : 22 mn

Nombre de mots : 4520

Bibliothèque


Ses derniers commentaires

  • Merci à tous pour vos commentaires bien sympathiques !
    Marie-Paule, merci beaucoup de votre proposition, cela m’intéresse effectivement ! Je vais vous contacter via votre site web. Et j’ai hâte de lire votre récit, ainsi que beaucoup d’autres que je n’ai pas encore lus sur le site !

    Au plaisir,