Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Claude Freydefont

Poétesse. Amoureuse des mots et passionnée par Henri Michaux.


Récit

L’ivresse est un cercle vicieux  

Le portrait d’un kiosquier qui ne cesse de boire.

Il boit pour produire les endorphines nécessaires à la sensation de bien-être. Il boit pour parler et pour qu’on l’écoute.

Publication : 30 avril 2014

Durée de lecture : 17 mn

Nombre de mots : 3570

Bibliothèque


Ses derniers commentaires

  • Freydefont Claude

    Admirable récit d’une joliesse narrative entraînante.Le récit est dynamique, bien rythmé et superbement imagé.
    Tous les éléments sont réunis pour se retrouver dans cette petite classe du Jura et vous y voir y dispenser un enseignement adapté à chacun de vos élèves et on décèle par votre humour que vous y avez pris beaucoup de plaisir.
    Je suis convaincue que les vieilles méthodes d’apprentissage étaient les meilleures et qui plus est, elles fonctionnaient. Merci pour votre récit Colette, il fait chaud au cœur.