Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Emma D.

Jeunesse : partie d’un peuple oublié, qui est trop souvent oubliée.


Récit

Bachotage  

Une jeune étudiante raconte sa révolte sourde contre les méthodes éducatives du lycée et de l’Université.

J’ai fait un bac littéraire, option anglais renforcé, obtenu avec mention. Les sujets abordés étaient riches et intéressants. Mais la manière de les aborder était décourageante. Apprendre par cœur, encore et toujours.

Publication : 18 septembre 2014

Durée de lecture : 6 mn

Nombre de mots : 1210

Bibliothèque


Ses derniers commentaires

  • Clotilde : et oui, deux livres en un an... En filière littéraire en plus ! Je lis beaucoup à côté mais certains ne prennent pas le temps de le faire alors qu’ils y prendraient plaisir s’ils prenaient cette habitude !
    Le problème n’est pas spécialement MON université mais le système d’éducation (ou même le système tout court d’ailleurs) qui ne me convient pas, et qui convient à moins en moins de personnes. Alors oui, il est possible de faire un semestre dans une autre université, voire même de partir à l’étranger, mais je pense réserver cette réflexion après avoir obtenu ma licence, car ce que j’étudie me plaît, c’est seulement la manière dont on nous le fait étudier qui me déplaît. En tout cas, merci pour ce commentaire !

  • Sandrine : merci pour votre commentaire. Je prendrais effectivement le temps de vivre, si j’arrive à le trouver ! Mais il est vrai que la fatigue est très présente chez tout le monde. Je suis d’accord sur le fait qu’il vaut mieux prendre son temps à choisir un job qui nous plaît, mais quelques fois, il est compliqué de prendre ce temps...

Amis :