Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

François M.

Je suis professeur agrégé de philosophie. La véritable impasse réside dans l’indifférence à ce que vivent et pensent d’autres, le plus grand nombre d’autres, et le risque nécessaire dans la tentative de les entendre. Ce qui rend salutaire l’entreprise de Raconter la vie. Une peu comme ce que Char écrivait dans Feuillets d’Hypnos (131) : "A tous les repas pris en commun, nous invitons la liberté à s’asseoir. La place demeure vide mais le couvert reste mis."


Bibliothèque

 

Ses derniers commentaires

Amis :