Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Ilivo Aguzñi

"J’ignore ce que je deviens
ce que j’ai promis d’être,
je ne fais qu’admirer
les gestes rares de la terre.
J’ai la tempête et le calme,
la clarté et l’obscurité,
ma volonté est croisante et jeune."
R. M. Rilke


Récits

Un jour de grand vent  

L’auteur est assommé par la chute d’une barrière. Un accident sans gravité qui fait pourtant vaciller quelques certitudes.

Le choc est bestial, sans équivoque ni retenue. L’impact est univoque, sans pitié… Tout devient noir…

Publication : 4 novembre 2014

Durée de lecture : 5 mn

Nombre de mots : 1170

L’agneau qui ne savait pas nager  

Xavier a tué un des agneaux de la ferme et c’est l’incompréhension. Celle des autres pensionnaires du foyer, mais surtout celle des éducateurs qui l’entourent.

Je suis éducateur social HES, un titre galvaudé pour expliquer que je travaille au sein d’une institution qui accueille des enfants avec des problématiques caractérielles, des troubles du comportement, des psychoses, des handicaps divers tant physiques que psychiques, et souvent issus de familles perdues face au diagnostic posé sur leur enfant, parfois même totalement démunies et déstructurées.

Publication : 9 septembre 2015

Durée de lecture : 19 mn

Nombre de mots : 3860

Bibliothèque


Ses derniers commentaires