Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Julie d’Aiglemont

C’est un signe que mon pseudo emprunté à une des créatures de papier de celui qui se voulait le secrétaire de la société de son temps, et qui l’a si génialement recréée, me serve dans cette expérience de "raconter la vie". J’ai cinquante deux ans, divorcée d’une première union, mère de deux grands enfants, j’ai un compagnon avec qui je suis pacsée, j’ai un chat, et depuis peu de temps un métier, professeure de français en zone d’éducation prioritaire, métier commencé sur le tard, expérience singulière mais usante.


Bibliothèque


Ses derniers commentaires

Amis :