Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Marie Marie

Après une vie vagabonde où les petits "boulots" et les plus grands alternent avec des phases de voyages, une vie choisie donc assumée dans ses conséquences. A 63 ans, c’est l’art d’être heureuse dans une vie matérielle aux moyens très modestes mais plus que suffisants que je cultive depuis toujours. Mais riche d’une vie relationnelle, d’une part créative qui trouve à s’exprimer dans l’art de bricoler de la récupération... Et que dire du bonheur du potager découvert il y a quelques années ? Et bien sûr, le plaisir de lire, d’écrire de tisser des liens sur Internet qui se prolongent dans la "vraie vie" de suivre des MOOC’s, et de voir fleurir des initiatives de partage à l’échelle de village, quartier et plus largement, je reste optimiste mais réaliste.


Bibliothèque


Ses derniers commentaires

Amis :