Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Max Belvisée

Amateur d’écritures.


Bibliothèque


Ses derniers commentaires

  • Votre récit est poignant. L’histoire révoltante. Et malheureusement , je suppose qu’il y a chaque jours des victimes ordinaires de ces pratiques inhumaines.
    Le travail nous confère une place, un statut dans la société. Mais hélas certains en font que c’est une galère, un supplice. Comment parler ensuite sans sourciller de "valeur travail" ?

  • Je suis enseignant retraité, et j’ai trouvé extrêmement juste votre description de l’absurdité de cette institution.

Amis :