Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Myriam Evelyne

Aime le bruit du silence.


Récit

Une meilleure amie  

L’amitié et la psychanalyse.

Cette attente d’un enfant me desséchait.

Publication : 28 octobre 2014

Durée de lecture : 11 mn

Nombre de mots : 2240

Bibliothèque


Ses derniers commentaires

  • J’ai bien aimé votre texte (trop court) et travaillant dans un évêché, je connais (un peu) le milieu que vous décrivez. Votre texte m’a fait sourire, car j’y ai vu tant de vérités...Bonne nouvelle étape !

  • Intéressant !
    Votre texte évoque me semble t il, votre refus de plier devant les injonctions, votre refus d’entrer dans un moule, votre manière à vous de peindre et créer, votre quête vers le sens de votre vie. J’espère ne pas trahir votre récit avec ces quelques mots, car j’admire les personnes, comme vous, qui ont le courage de ne pas étouffer leur désir de création. Mais quel est ce "rien" dont vous parlez à la fin de votre texte ?
    Une chose encore, j’aime beaucoup vos toiles...
    Bien à vous.

  • C’est un beau tableau, toute en couleur et en lucidité. C’est aussi un récit drôle, et j’aime beaucoup votre dernière phrase... Car on en veut tous, de cette part de gâteau...

  • Merci Vincent pour votre commentaire qui me touche beaucoup. Je suis très heureuse que vous ayez trouvé un intérêt à cette "traversée de la vie"...
    Bien à vous.

  • Merci pour votre récit fort intéressant et instructif. Il a d’autant plus de relief que nous avons à lutter aujourd’hui pour préserver les acquis sociaux...

  • Très beau texte, sobre, touchant, intelligent et si bien écrit. On devine que vous êtes une belle personne... Merci pour ce partage...
    Bien à vous

  • Merci Clotilde pour votre message et votre empathie. En effet, tout ça continue à vivre... Bien à vous

  • J’ai beaucoup aimé votre texte, qui laisse à découvrir un monde particulier, rude et intéressant. Vous le faites avec un brin de poésie et une belle écriture ! Savoureux !

  • Votre récit est un beau témoignage. Votre honnêteté et votre courage lui donnent un relief particulier. Vous avez de vraies qualités... Bonne continuation.

  • Merci pour ce partage d’expériences, si riches !

  • Bonjour. Votre texte est beau. Franchement, j’aimerais en savoir plus sur votre parcours. Ecrivez encore....

  • J’ai pris beaucoup de plaisir à vous lire...

  • Curieux récit.
    Je travaille dans le milieu de l’Eglise, et je me suis souvent interrogée sur le choix de vie des prêtres, religieux et religieuses et plus encore sur ceux qui vivent en retrait. Comment choisir volontairement de s’enfermer et de bâtir son existence sur tant de renoncements ?
    Vous évoquez les difficultés liées à l’affectivité, au sexe ou à l’enfantement. On juge souvent très rapidement ces personnes et ces situations en les condamnant. Mais ce n’est pas si simple. Votre récit en témoigne. Ces questions ne le sont ni pour les personnes à l’intérieur, ni pour celles à l’extérieur.
    Votre récit est intéressant. Il demanderait même à être développé.

  • Votre texte et votre approche sont intéressants. Ils apportent un regard neuf sur "une fille à papa" et tout ce qui ne se voit pas, tout ce que l’on ne devine pas derrière les généralités et les préjugés. J’aime beaucoup aussi votre sens des réalités, ce que vous dites de votre chance de vivre en France, et de notre chance à tous aussi. Très beau récit.

  • Chère Sabine,
    Votre texte est touchant et émouvant. Il donne envie de vous donner la main. Je vous souhaite plein de bonheur.
    Amitiés,
    Myriam.

  • Le sujet ne porte pas à sourire, mais c’est si bien écrit ! J’ai adoré !