Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Nanon Gardin

J’aime écrire. J’ai beaucoup écrit. Ecrire aide, soulage, donne envie d’écrire encore. Manière de communiquer, de se dire, de prendre à témoin, du bon et du mauvais, de la splendeur et du scandale de la vie. A qui veut l’entendre.


Récits

Phase terminale  

Accompagner ses proches jusqu’aux soins palliatifs.

Il faut, toujours, lui dire qu’elle est mieux que la dernière fois. Ca s’appelle accompagner, et ça n’a plus rien à voir avec nos échanges d’avant.

Publication : 29 janvier 2014

Durée de lecture : 3 mn

Nombre de mots : 780

Une enfance trouvillaise  

A travers le récit de son enfance, des scènes de plage ou des facéties de ses frères, l’auteur décrit la vie d’une ville normande de l’après-guerre, ses mœurs, ses lieux et ses gens.

Les Parisiens, êtres supérieurs, qui nous rendaient visite, avaient tout de même quelque chose à nous envier : la poissonnerie, un des luxes de la vie trouvillaise.

Publication : 3 mars 2014

Durée de lecture : 35 mn

Nombre de mots : 7140

Bibliothèque


Ses derniers commentaires