Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Nathalie Durand - Tamburrini

Rester vigilante, engagée, responsable et pleine d’espoir pour le futur.


Récit

50 ans 50 boulots  

Les différents « boulots » d’une secrétaire-barmaid-serveuse-femme de ménage-épicière.

Mon patron n’apprécia pas du tout la nouvelle couleur de cheveux que j’avais adoptée et après plus de 2 ans de collaboration, il me licencia dans les 10 minutes qui suivirent mon arrivée au bureau un lundi matin. Il faut dire que côté chevelure, j’ai eu des périodes excentriques, et là, j’étais arrivée avec les cheveux bleus…

Publication : 22 octobre 2014

Durée de lecture : 15 mn

Nombre de mots : 3010

Bibliothèque

 
 

Ses derniers commentaires

  • Merci pour votre témoignage bouleversant, émouvant, et plein d’espoir pour d’autres. Bravo pour votre courage et vos implications tant sur le plan personnel que pour le cercle familial et social.

  • Un texte fort et bouleversant, merci.

  • Merci Myriam, ton commentaire est revigorant.

  • Merci Steeve pour ce commentaire qui me touche profondément.
    J’attends ta prochaine publication avec impatience et gourmandise.

  • J’ai adoré comme à l’habitude (assumée), cela fait écho à ce que j’ai moi même ressenti dans cette campagne ; toutes proportions gardées et partant du moment où je l’ai rejoint, c’est à dire à "la deuxième constituante" si mes souvenirs sont exact. Personnellement j’ai perdu la foi électorale (liste).
    Je pense désormais que la démocratie en passe par une "refonte" du système électoral basé uniquement sur la "représentation" (dans tus les sens du terme).

  • Merci d’avoir évoqué toute la douleur qu’impose la maîtrise de soi pour un alcoolique. C’est d’autant plus poignant que vous avez su nous faire partager vos émotions profondes et vote ressenti sur les moyens d’en sortir, qui sont avant tout personnels, de trouver la force de les dire aussi.

  • Bravo, vous avez réussi à faire passer toute cette colère (bien compréhensible) avec un humour fulgurant. J’ai notamment apprécié "mal élevé, malotru, malsain..malbouffe" ; vous avez compris, j’ai adoré.

  • Un témoignage fort qui démystifie la prostitution. Merci pour cette vérité toute crue.

  • Votre témoignage je l’ai reçu en plaine figure comme une paire de claques.
    Je suis contre la violence mais celle-ci à été révélatrice d’un aspect que je n’avais pas envisagé. J’ai fait le ménage dans un accueil de jour pour SDF, je ne" croisait" donc les personnes et personnels que quelques minutes avant la fermeture des locaux, toujours organisée dans un ordre précis.
    Merci pour avoir ouverte la porte du ressenti d’un travailleur social, c’est un texte très émouvant.

  • Ton texte est comme toujours une gourmandise littéraire.
    Cette fois-ci j’ai senti poindre une réelle lassitude, tiens bon (tant que faire se peut !), je connais les écueils de l’entrepreneuriat, ils ne valent pas les prises de têtes qu’ils t’imposent.
    Ce qui t’empêche de te concentrer sur l’essentiel : ton Art.
    Amitiés

  • Bravo pour ce texte fort et "osé" qui brise quelques tabous.
    C’est important de poser tout haut cette question cruciale des renoncements catholiques.
    J’ai moi même reçu une éducation religieuse chez les Dominicaines (à Rome !) et j’en garde un souvenir serein.
    Pour autant, votre témoignage propose de s’interroger sur une question de fond très difficile à exprimer publiquement, et pour lequel il faut une bonne dose de courage.
    Encore bravo.

  • Un témoignage émouvant et qui permet de découvrir la réalité d’un métier certes très dur mais avec une mentalité forte d’entraide et de soutien face au Grand Bleu.
    Merci pour cette "intimité" dévoilée.

  • Merci pour ce témoignage sur votre cousin, et le courage qu’il lui à fallu pour accepter de se dévoiler.
    Cela permet à beaucoup de gens, dont je fais partie, de se faire une idée plus réelle de la détention et des affres qu’elle suppose.
    Encore bravo.

  • J’ai adoré, et cela à d’autant plus de sel pour moi que j’ai eu trois expériences similaires.Il m’en reste des souvenirs attachants.
    Vous avez bien su exprimer cette "magie" du cinéma, qui reste présente au bilan final pour avoir participé à une oeuvre créatrice, et cela est très enthousiasmant.
    Un témoignage qui lève le voile sur le fameux "envers du décor" sans fausse pudeur, merci pour votre franchise.
    Je déteste le vert :) et je vous souhaite amicalement une grosse "bouse"...

  • Passionnant et immersif.
    Merci pour ce ton franc et réaliste.
    Une bibliophile et lectrice :)

  • Beau et touchant témoignage sur l’art d’enseigner.
    Et quelle plume !
    Merci

  • Un témoignage important et fort sur les dérives de l’âme et la complexité de la condition humaine.
    J’ai ri et aussi réfléchi, c’est plutôt rare dans un même texte.
    J’apprécie tout particulièrement votre ou vos styles (tel un caméléon du récit), qui va si bien avec le propos.

  • J’ai lu avec gourmandise votre texte.
    J’ai adoré le style et la finesse avec laquelle sont évoquées les situations difficiles pour ne pas dire vitales.
    Merci encore c’était jubilatoire.

  • Malheureusement, on paie souvent "ses erreurs" très cher, d’une façon ou d’une autre.
    Quelles soient réelles ou supposés, pour le "bien commun".
    Je vois que vous avez l’âme d’une battante, ne lâchez rien, tenez la rampe !
    Cordialement

  • Fort comme une paire de claques
    Triste comme un jour de pluie
    Doux et rassurant comme un pain au chocolat
    Merci pour ces vers, ils ont fait mouche en plein cœur !
    Dois-je le dire, j’ai survécu aussi à une faillite.
    Amitiés

  • Direct, chaleureux et humaniste, c’est le tableau que je m’en faisait.
    Beau témoignage de véritable solidarité sociale.

  • Formidable, cette vision de la fin de la vie reste positive (et ce n’est pas évident) bien que l’issue soit inéluctable.
    J’ai particulièrement apprécié la psychologie de la perte, et cela rejoint des attitudes ou réactions dont j’ai été témoin quand j’exerçais le métier d’auxiliaire de vie.
    Cela permet à d’autres personnes de se faire une idée de ce que ressent et traverse une personne en fin de vie.
    Bravo cela est profond et élégant.

  • Très beau témoignage, très poignant.
    Je suis un peu concernée par la question (maladie orpheline).
    Il montre notamment l’amour très présent dans votre histoire, et c’est bien là l’essentiel.
    Je vous serre dans mes bras (câlin américain).

  • Votre témoignage est formidable, pour ma part j’ai également fait une incursion dans le monde politique au niveau municipal où j’ai fait partie d’une liste aux dernières municipales.
    J’ai retrouvé les sentiments que j’ai moi même éprouvé au moment du bilan final.
    Vous avez également très bien décrit la difficulté et la presque impossibilité d’exercer le contre-pouvoir au sein d’un conseil municipal, sans compter les multiples aberrations typiques de nos chers ronds de cuirs.
    Encore bravo pour votre franchise et votre courage.

  • J’ai adoré cette lecture, au delà de la tranche de vie intéressante, c’est surtout le ton savoureux que j’ai particulièrement apprécié.
    Encore !

  • J’ai vraiment aimé, l’ambiance nauséabonde de la grande distribution y est très bien rendue, sans compter le style que j’apprécie particulièrement.
    Merci, à quand un autre témoignage ?