Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Nicole Vignault

Mère de famille à la ville, j’assiste mon mari directeur de colos à la montagne.


Bibliothèque


Ses derniers commentaires

  • Nicole Vignault

    chère Martine Preta-Srasser quel plaisir de voir ton nom auprès du mien après
    tant d’années !
    Mais si nous vous nous vous avons donné du plaissir,
    crois bien que ce amicalement fut réciproque .
    Mon mari est mort il y a déjà dix ans et comme tu pourras le lire, je me replonge au bon vieux
    temps. Et bien que j’ai soufflé mes 90 bougies vous, tes frères et toi et Gumery restent aussi présents à ma mémoire.

    AMICALEMENT Nicole

  • Martine Bousquet

    Heureusement, toutes les maisons de retraite ne sont pas comme ça. Ma mère est dans une EPAD qui traite bien les résidents. Le problème est le manque de personnels, c’est à dire le manque de financements pour nos aînés . Ce sont des choix politiques qui ne font pas du traitement de la vieillesse une priorité... Il parait que les caisses sont vides !

  • Martine Bousquet (fille de Nicole)

    on peut voir des photos maintenant de ce vieux chalet d’alpage comme on n’en trouve plus sur les pistes de La Clusaz , du couple de mes parents qui l’on rénové et animé ainsi que de moi enfant.

  • Martine, la fille de Nicole,

    Et bien Christophe Petot c’est fait vous pouvez maintenant voir des photos du chalet des Spatules.
    Ce chalet est la maison de mon enfance. Il m’a laissé des souvenirs inoubliables que j’ai écrit dans un texte autobiographique : Ski me plait.

Amis :