Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Je ne boirai plus jamais -
par Richard Martz

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 7 octobre 2014

Durée de lecture : 8 mn

Nombre de mots : 1670

Faire face à son addiction à l’alcool.

Pendant à peu près 25 ans, j’ai prié chaque dimanche pour que cette mauvaise habitude me lâche. Et ma prière me disait : « Aujourd’hui c’est dimanche, tu peux bien te reposer, rien de tel qu’une bonne bouteille pour passer la journée ».


6 commentaires :

  • Cher Richard,
    Votre texte est très beau, vous parlez sans détours, naturellement, de cette addiction qui a pu être la vôtre. Vous allez même plus loin ; vous parlez aussi de toutes les manoeuvres secrètes grâce auxquelles vous pouviez boire encore plus et je crois que c’est important d’en témoigner mais peut-être plus difficile à révéler. Vous le faites avec brio ! Sachez que ce n’est pas qu’un "simple témoignage", c’est un acte de foi !

    Amicalement,

    Kahina


  • Cher Richard, vous avez beaucoup de courage et de lucidité.
    Votre récit est clair et touchant . On comprend l ´enfer quotidien que vous avez vécu et comment l alcool vous a piégé. Continuez de nous écrire ! Vous savez le faire .
    Bien cordialement
    Sandra


  • Bravo ... Pour votre courage et pour avoir eu la force de raconter votre mal être.... L’alcool, le tabac, les drogues ... Toutes ces addictions qui trop souvent cachent une douleur. Encore faut-il trouver cette douleur, pour avoir l’envie de se soigner et surtout
    d’en guérir.
    Je vous souhaite une bonne continuation vers le chemin de votre liberté.
    Cordialement


  • Merci d’avoir évoqué toute la douleur qu’impose la maîtrise de soi pour un alcoolique. C’est d’autant plus poignant que vous avez su nous faire partager vos émotions profondes et vote ressenti sur les moyens d’en sortir, qui sont avant tout personnels, de trouver la force de les dire aussi.


  • Votre récit est un beau témoignage. Votre honnêteté et votre courage lui donnent un relief particulier. Vous avez de vraies qualités... Bonne continuation.


  • Richard, je n’ai qu’une chose á vous dire c’est BRAVO d’avoir trouver la force d’arrêter et je dirais même plus MERCI pour vos proches . Car il ne faut pas oublier la souffrance des proches dans ces moments là. Ne lâcher jamais que ce soit pour vous ou pour ceux qui vous aime. Ca a été courageux d’arrêter maintenant il ne faut plus jamais recommencer...



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.