Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Le présent des passés -
par R. Caillon

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 7 avril 2014

Durée de lecture : 5 mn

Nombre de mots : 1080

L’auteur se rend à une exposition sur Jean Jaurès aux Archives nationales à Paris et engage un débat avec de jeunes visiteurs.

Je les ai complètement saoulés, pour sûr, mais c’était quelque part de bonne guerre.


7 commentaires :

  • Il est bien sympathique votre récit.
    Qui sait le chemin ou la trace que laisseront les propos échangés pour ces jeunes ? " qui doivent y aller" !


  • J’ai apprécié votre récit et les questionnements qui sont d’actualité. Les jeunes générations seraient-elles indifférentes aux combats passés et aux situations des ouvriers dans les pays où notre société consomme. Pour clore l’amorce de cet échange "Ils doivent y aller". Vous les avez dérangé, leurs préoccupations se situent sur un autre registre.
    Je souhaite que votre intervention fasse son chemin, modestement mais réellement.
    Et cette citation « L’humanité n’existe point encore ou elle existe à peine », superbe phrase quand on se trouve confronté à un simple point de vue que je crois juste comme vous.
    Amicalement.
    Marie


  • Merci pour votre écrit.
    Alors vous aussi, vous appartenez à la grande famille des semeurs de pensées... Enchantée !
    Suis convaincue, si je ne crois plus (y ai-je jamais réellement cru, d’ailleurs ?) aux lendemains chantants, qu’en semant inlassablement des germes de pensée, comme vous le faites, nous oeuvrons au moins à quelques lendemains chantants...à défaut d’enchantants...
    Etre les grains de sable enrayant, ne serait-ce que de courts instants, dans la grande machinerie du "tout pensé pour vous" me semble indispensable... et dans les moments de doute sur la portée de nos actes, lire encore et encore Giono "L’homme qui plantait des arbres", ou visionner le très beau film que Frederic Back en a tiré...pour continuer d’y croire.http://www.youtube.com/watch?v=8jQMJTMePSA
    Bien cordialement.
    Monade


  • erratum lire quelques lendemains pensants... à défaut d’enchantants


  • Il faut du courage pour redresser bien de nos jeunes de leur veulerie ! C’est ce que vous êtes bien inspiré d’avoir fait. Cette intervention les aura fait réfléchir, car j’ai cru comprendre en vous lisant -avec plaisir- qu’ils ont eu l’intelligence de vous écouter, s’ils ne vous ont pas forcément compris. Il serait rassurant de les croire tous capables au moins de cet échange. Or, par expérience, j’en doute. En quoi l’Ecole républicaine se trouve démunie, en dépit de sa débauche d’efforts pédagogiques.

    Et pourtant... Je parle d’expérience : entre mille et cent "wesh, sa mère", ils ne sont pas rares, ceux qui vous posent ingénument la question qui vous fait briller les yeux : "Mais c’était qui, ce Jean Jaurès ?"

    De génération en génération, Sisyphe remonte le lourd rocher d’un savoir indispensable à la citoyenneté, à l’humanité, inlassablement. Et c’est là sa noblesse.

    Merci de ce témoignage, merci d’avoir saoulé ces innocentes victimes. Leur libération est à ce prix !


  • Je regarde d’un oeil positif cet évènement . Ces jeunes étaient là, ils sont venus à cette exposition ( peut-être envoyés par leur lycée ?) ils ont eu la chance de vous rencontrer. Malgré la prise de tête, je pense que vos explications leurs ont permis d’effleurer le but de l’expo car ils n’auraient sans doute pas lu les commentaires .Ils ont surtout une "culture" orale (vidéo...)

    L’Ecole a une responsabilité importante en hierarchisant les savoirs . L’histoire -géographie est la "dernière roue de la charette" de l’Education Nationale alors qu’elle donne la clé pour comprendre le monde.

    Moi aussi je saoule parfois mon ado de fils. Et ça laisse des traces !!
    Merci


  • Merci beaucoup pour ce récit ! ça donne envie d’aller voir une expo en votre compagnie ! Très bon moment de lecture.

    Bien à vous,

    Sandrine



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.