Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Le retour d’Yves -
par Patrice Obert

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 5 mai 2015

Durée de lecture : 15 mn

Nombre de mots : 3000

Un fils qui revient.

Yves est revenu comme il avait disparu, soudainement.


5 commentaires :

  • Très beau récit , qui nous fait partager une belle dignité dans le rapport à autrui.
    Et qui laisse en suspens la question du délicat équilibre entre savoir être avec les autres et savoir être avec soi même.
    Merci à vous


  • Pour tout dire je ne sais pas quoi penser de ce texte. J’avais dit combien le précédent m’avait touché, bouleverse, ému. Nous attendions le retour. Et le sentiment est complexe. Même émotion et pourtant un doute croissant : comment ne voir nulle trace de reproches, de ressentiment, de complexité des sentiments... ? Excusez-moi de faire état de mes doutes. Luc


  • Merci pour vos deux commentaires. Ils posent la même question : quel rapport avons -nous à l’autre, le tout proche, celui que nous croyons connaître, mais qui , bien souvent, nous échappe ? Le retour d’Yves s’est déroulé comme je l’ai écrit. Sans aucun reproche, effectivement. Sans aucun ressentiment. Avec, de la part de Maryvonne, la conviction que son fils avait besoin de cette distance Et l’acceptation des événements tels qu’ils se sont passés. Et le respect absolu de la liberté de son fils. Et la place à la joie des retrouvailles, que de la place pour que de la joie. ce fut ainsi. Aussi simple et étrange que cela.


  • Bravo Patrice pour ce joli récit plein de douceur finale et de joie de la vie qui continue et s’enrichit.
    De cette page qui prouve qu’il ne faut jamais baisser les bras et qu’il faut savoir écouter.

    A très vite.

    MDo


  • Une précision : ce récit fait suite au récit intitulé "L’immense carte blanche de mon fils " dont il constitue la suite.



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.