Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Vers la banlieue -
par Eve Duron

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 9 décembre 2015

Durée de lecture : 18 mn

Nombre de mots : 3780

La traversée de la gare de l’Est.

D’ordinaire on n’attend ni on ne rate son 18 h 52 parce que le minutage est parfait depuis la porte du service où l’on travaille.


1 commentaire :


Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.

Ils ont aimé :