Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Ma mère a encore trop bu -
par Cécile R.

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 15 juillet 2015

Durée de lecture : 7 mn

Nombre de mots : 1410

Venir chercher sa mère, aux urgences.

J’aimerais tellement que parfois elle baisse la garde. Qu’elle cesse de vouloir toujours être plus forte que l’alcool, que les médecins, que nous, son mari, ses enfants.


4 commentaires :

  • Bonjour madame,
    je vous remercie pour votre très beau témoignage. Il vous a certainement fallu beaucoup de courage, de larmes et de colère pour le mettre au monde.
    MERCI, pour cet effet miroir.
    Si c’est possible , je vous suggère de tenter d’accompagner votre mère chez les Alcooliques Anonymes. En ce qui vous concerne, si je puis vous aider un peu, frappez à la porte des Alanons. Car, je sens au travers de votre récit que le fardeau est devenu trop lourd pour vous malgré tout l’amour que vous portez à votre mère. C’est humain et tout àfait légitime . Pour plus de renseignements tapez sur internet ce que je me permets de vous indiquer plus haut si cela vous intéresse.
    Je dois ma vie aux AA. Bien à vous.


  • Chère Marie Hache,

    Merci pour votre très gentil message. En effet, il paraît que les Alcooliques Anonymes sont aujourd’hui sans doute la meilleure voie pour guérir l’alcoolisme. Mais encore faut-il avoir vraiment envie d’en sortir. Or ce n’était pas le cas de ma mère.

    Je parle au passé, car elle est morte depuis, d’un accident lié à l’alcoolisme. Il m’a fallu de nombreux mois, après, pour essayer de comprendre pourquoi elle avait ainsi voulu se détruire, pour tenter de considérer ce tourment sans déni, et pour apaiser ma colère aussi.

    Ce récit est une manière pour moi de dire que ça a existé, mais que c’est pardonné.

    Bien à vous,

    Cécile


  • Chère Cécile,
    J’ai beaucoup apprécié votre récit mêlant intensité de la charge émotionnelle et distance nécessaire face à un être aimé qui se fait du mal.
    Merci à vous et heureuse continuation.
    Anne Cécile


  • Chère Anne Cécile,

    Merci pour votre lecture et pour votre commentaire encourageant.

    Bien à vous,

    Cécile



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.