Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

23 m² -
par Roman Seban

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 4 janvier 2014

Durée de lecture : 3 mn

Nombre de mots : 600


5 commentaires :

  • Même appartement, même loyer, même problématique ! Quartier Arts et Métiers.
    Dis, c’est quand que commence "la vraie vie" ? Claire Etcherelli nous avait déjà tout dit il y a 40 ans dans "Elise ou la vraie vie"...


  • faut titrer : ch colocataire
    témoignage intéressant. Paris a bien changé. J’ai habité Rambuteau, en son temps, mais les loyers étaient encore accessibles
    maintenant c est l’enfer même les sous pentes se louent
    j ai pris plaisir à vous lire avec son coté reportage.


  • ça s’appelle tout simplement la loi de l’offre et de la demande... Moi, je vis dans une grande maison, rez-de-chaussée + 2 étages, petit jardin, centre-ville... enfin, bien sûr, pas centre-ville de Paris ! Centre-ville d’une petite ville plutôt nulle de province... et j’imagine bien que, comme designer graphique, hors de Paris, point de salut... Donc vous n’avez malheureusement guère le choix, et les propriétaires en profitent et se font gentiment une rente sur votre dos, et sur celui de tous ceux qui sont dans votre cas, et ils doivent être légion...
    La moisissure ? normal, tous ces appartements ont été rénovés à la va-vite : double-vitrage, mais ventilation insuffisante, voire inexistante... Ma fille a un appartement à Paris, et le mur à l’intérieur de son placard ruisselle littéralement d’eau...
    Bref... "à prendre ou à laisser", quoi !


  • C’est assez scandaleux de voir ce que louent le propriétaires ! Et c’est bien d’en parler. S’il n’y avait pas tant de demande, c’est sur qu’ils feraient plus d’effort pour avoir des locataires...
    Ce récit est assez édifiant et touchant, on est à vos côtés Roman quand on vous lit.


  • J’ai vécu jusqu’à il y a 3 mois dans un 23 m2 minuscule deux pièces. L’humidité avait été camouflé par de la peinture et lorsque celle-ci s’est estompé des fissures sont apparues et une fuite d’eau dans la chambre. Les propriétaires qui nous font vivre dans ces conditions me font honte. Sous prétexte que l’on est près de Paris is se permettent tout et n’importe quoi... Je te comprend.



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.