Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 7 avril 2016

Durée de lecture : 28 mn

Nombre de mots : 5690

Un placement à la DASS.

Le soir quand je rentrais au foyer je ressentais un bonheur indescriptible de rentrer dans un univers sécurisé.


3 commentaires :

  • Il ni a effectivement que les gens qui on vécu ce genre de relation qui comprenne les ressentis de telles situations
    J’ai survécu sans jamais n’avoir rien compris d’ailleurs je viens de prendre 54 ans et jamais personne ne s’est demandé ce que j’étais devenue étonnant ! (Membre de ma famille )
    S’en est même désolant (les Octau sont des chameaux)
    Bravo vous avez suivit et réussie des études moi j’ai encore aujourd’hui le cerveau constipé car tout me paraissait désuet quand à savoir des choses du style combien la Tour Eiffel mesure pour passer un cap là n’étaient pas mes priorités mais bon
    Mon passage en institution ma été salutaire quoi qu’un peu andicapant être institutionnalisé relève d’être enfermé durant plusieurs années vous fragilise lorsque l’âge vous est venue d’être de nouveau remise dans la rue j’ai eue l’impression que les gens disaient et fessaient n’importe quoi la jungle Hurbanisé au secour !.... J’ai donc été éduqué en décalage des gens de mon âge ce qui se ressent encore aujourd’hui
    Comme la , pub des rillettes je n’ai pas les même valeur moral que les personnes de mon âges
    Bien à vous (Octau) Mme moi


  • Beau témoignage... Même si c’est une vie difficile ça vous forge un caractère et une vision politique. Nous nous construisons aussi pas nos blessures. La fin est optimiste, c’est donc un vrai témoignage d’espoir... Merci


  • Nous sommes en faite les derniers témoins des conséquence de la démence et violence en silence. Les reliquats de la dernière guerre il ne faut pas se leurrer ces gens chez qui nous étions
    Placé
    était eux mêmes des mal mené désespéré ,d’avoir perdu une partie de leurs jeunesse
    Matériellement les conséquences sont immédiate et visible psychologiquement le temps nous en fait état



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.

Ils ont aimé :