Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Chambre 423 -
par Babeth_AS

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 21 mai 2015

Durée de lecture : 8 mn

Nombre de mots : 1640

Perdre ses parents.

Et ce fichu crabe qui gagnait du terrain chaque jour. Les poumons, les os.

Ce texte a été initialement publié sur le blog de l’auteur, ici même->http://www.vieuxetmerveilles.com/.


3 commentaires :

  • Viktoriro :

    C’est exact. Viktoriro.


  • Douloureux, car vécu, mais efficace. Ecriture saccadée comme j" aime. Vous avez réussi à me déchirer les tripes. Il faut continuer d’écrire ainsi. Pour ma part, ça me parle ...Merci.


  • Tellement émouvant... j’en ai pleuré. Bravo pour ce texte et toutes les émotions qu’on ressent à sa lecture.
    Anne



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.