Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Contrat temporaire de propreté -
par Marie Berchoud

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 19 mai 2016

Durée de lecture : 16 mn

Nombre de mots : 3330


1 commentaire :

  • Bonjour à toutes et tous,

    Ce récit fait partie de ma contribution à la réflexion collective et individuelle sur le travail actuellement. Je crois en effet que c’est en racontant qu’on saisira ce qui "déraille" ("déconne") dans nos vies et dans notre pensée.

    par exemple : non, tout ne se résout pas dans le nombre d’heures ; ni dans les RTT (invention française assez incroyable). Car il y a les boulots qu’on partage,qu’on peut partager : donc là, il faut faire.

    Mais tous les boulots ne se partagent comme un coupe un gâteau. Et ça, il faut vraiment le décrire. Dire comment (et du coup, pourquoi) notre société a besoin de ce prolétariat non nommé comme tel.

    Mes premières hypothèses :
    Se sentir libre ? Oublier les fondements de la vie commune ?
    N’être redevable à personne ?

    Or chacun de nous est en permanence redevable à d’autres, parce que la vie est ainsi : collective.

    (à suivre. Si vous avez des idées... j’écoute, le lis. Merci d’avance)



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.

Ils ont aimé :