Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Du garçon à la fille manquée -
par Nicolas Foucher

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 17 juin 2014

Durée de lecture : 12 mn

Nombre de mots : 2440

Comment être gay dans un village ?

Au collège, j’avais peur. Je ressentais bien que j’étais différent de la plupart. Je ne voulais pas devenir comme mon père, reprendre l’affaire, savoir conduire des tracteurs et tout ça. Je voulais devenir coiffeur pour les défilés à Paris, parce que coiffer des mannequins c’était mieux qu’ouvrir un « Nicolas Coiffure » à Aubuissargues, quoique j’eusse été fier d’ouvrir le premier commerce du village.

Ecoutez Nicolas Foucher dans l’émission "Tea Time Club"
sur France Inter :


6 commentaires :

  • Parfait Nicolas cet outing textuel sur le site. J’ attendais de pouvoir y lire aussi ce genre de récit. Ce qui nous ramène à une France que l’on pensait ouverte et généreuse en matière de mœurs mais que le débat sur le mariage pour tous a démenti. Votre histoire personnelle ressemble à bien d’autres. Il faut un certain courage pour oser l’écrire et le publier ici. C’est tout à l’honneur de R L V que de vous y faire un place. Et c’est très bien écrit jeune homme. Bravo.


  • Mon cher Nicolas,

    Ton texte m’a bouleversé. Il est magnifique. Merci d’avoir exposé cette part de toi.


  • Merci pour vos commentaires !


  • c’est triste de n’être défini que par son orientation sexuelle. Pensez vous à présenter vos amis comme "mon / colloc’ hétéro " ? :)


  • N’abandonnez surtout pas, ni votre écriture, ni votre vrai Soi.


  • Merci pour ce récit. Merci pour ce site qui permet de pouvoir parler de soi de cette façon. Merci Nicolas tout simplement. Pourquoi faut-il que certains soient si intolérants ? Merci à cette grand mère si ouverte et aimante tout simplement.



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.