Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 13 octobre 2014

Durée de lecture : 5 mn

Nombre de mots : 1030

Le texte d’une perdition.

La nuit, s’il s’endormait par accident, il lui arrivait d’être réveillé en sursaut, jeté dehors, et de sentir qu’on était en train d’uriner sur lui.


2 commentaires :


Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.