Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

J’ai été un apprenant -
par Yves Huysmans

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 1er juillet 2015

Durée de lecture : 11 mn

Nombre de mots : 2370

Apprendre à lire et écrire.

Avant je me cachais. Je n’osais pas dire mes problèmes. Je ne voulais pas dire que j’avais été gravement malade. Je ne voulais pas qu’on sache non plus que j’avais des problèmes d’écriture. Personne ne devait le savoir.


7 commentaires :

  • mais vous continuez d’apprendre, et vous nous en apprenez aussi, merci !


  • En quelques pages, vous m’avez fait baisser la tête. Merci pour ce moment de lecture.
    Je vous souhaite le meilleur dans votre vie ...
    Mes amitiés, N.


  • Ce récit fait comprendre plein de choses sur le thème de l’illettrisme.
    Merci pour avoir osé l’écrire avec simplicité et fierté.
    C’est un beau moment d’humanité qui nous fait grandir.


  • Merci Yves Huysman pour votre récit !
    Vous et votre association faites un travail magnifique !


  • Michel Neumayer
    Ce texte illustre à merveille les non-dits du monde du travail et de la formation d’aujourd’hui. Outre les drames personnels vécus par vous, on est scandalisé par la manière dont les services publics décident de la vie d’un individu. (S’entendre dire qu’on n’est plus capable d’apprendre un nouveau métier à 34 ans, c’est quand même fort de tabac).
    L’illettrisme n’est pas d’avantage identifié et compris et ce dès le plus jeune âge.
    Sauf par l’association "L’illettrisme, osons en parler", dont il faudra que vous nous racontiez l’histoire, dans un prochain livre. Chiche !
    Ce premier livre en appelle d’autres…
    Merci pour votre riche témoignage, son style concis, ses rebondissements.


  • Un tout grand merci de vos commentaires sa me touche enormement etdesole de repondre seulement maintenent mais je savais pas coment on envoiait des messages bonne soiree a tous


  • En écrivant ce récit vous nous montrez que vous avez vous aussi quelque chose à nous donner. Il fallait le déclic pour le formuler : vous nous donnez maintenant un bel exemple de courage et de réussite. C’est pour cela aussi que je m’investis comme bénévole pour lutter contre l’illettrisme qui n’est qu’un incident de parcours car je crois (en tant qu’ancien prof) que tous les élèves ont une capacité à développer mais plus généralement que tout être humain à quelque chose à épanouir, il suffit de trouver la bonne porte d’entrée ! Bonne continuation !



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.