Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 13 octobre 2015

Durée de lecture : 4 mn

Nombre de mots : 820

Marcher vers Compostelle.

En fait, je ne vous apprends rien, mettre un pied devant l’autre de façon répétitive est très énergivore, et depuis un mois je bouffe comme un chancre.


2 commentaires :


Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.