Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Je n’ai plus jamais peint -
par Isabelle Marini

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 6 juillet 2015

Durée de lecture : 7 mn

Nombre de mots : 1490


6 commentaires :

  • Je suis toujours très admirative des personnes qui ont, comme vous, le don de créer. Manuelle moi même, mais dans la cours récréative, je sais combien la précision, la création, la finition, l’imagination, nécessitent de temps et de fatigue. Et combien cela peut être frustrant de ne pas voir son travail reconnu à sa juste valeur...

    Quel gâchis de ne plus retrouver en vous la magie de créer. Peut-être qu’avec le temps....


  • Merci beaucoup pour votre commentaire. Je continue de créer en tout cas, même si ce n’est plus sur de la soie. Il m’arrive de dessiner encore mais depuis quelques années, je me consacre à l’écriture. J’ai publié un premier petit roman il y a quelques temps alors je me dis que la magie de créer (ne serait-ce qu’avec des mots), est toujours là. Cette expérience de peintre sur soie m’a tout de même beaucoup apporté. J’ai eu de grands moments de bonheur dans cet atelier. Je pense que toute expérience nous enrichit.


  • oui, les échecs, les erreurs ou les déceptions, sont autant de portes qui s’entrouvrent sur nous-mêmes et les autres.
    Si je peux me permettre, quel est le titre de votre livre et quel est sont sujet ?


  • Mon livre s’appelle " Destructions" ( il a été publié grâce à un concours de roman ). Il s’agit d’une histoire vécue. Elle est bien sûr transformée comme souvent quand on tente de se souvenir. Des choses nous reviennent mais différemment ; ça parle principalement d’une sœur qui a vécu des moments difficiles (alcool, médicaments) et de son enfant handicapé. (oui bon, dit comme ça, ça plombe, je sais). Deux narrateurs, entre les souvenirs de la petite fille que j’étais et aujourd’hui.


  • J’ai adoré votre texte, jolie plume, mais surtout témoignage d’un milieu de travail très précaire qui touche de près ou de loin celui affilié aux arts plastiques/appliqués. Domaine méconnu du public mais si véridique. Merci.


  • Merci à vous surtout, ça fait toujours plaisir d’être lue et comprise ! Si ce n’est pas trop indiscret, travaillez-vous dans le domaine de l’art ?



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.