Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Je roule pour vous -
par Martin LP Sauvageot

Publication : 10 janvier 2014

Durée de lecture : 26 mn

Nombre de mots : 5280

Le sapin dans la cabine de Bruno :


Bruno dans sa cabine :


Sur la route de jour :


Le péage :


Sur la route de nuit :


Au cul du camion :


L’opération du camion :


Les garagistes et l’informatique :


Le plomb du camion :


Charger des rouleaux de papier hygiénique :


La salle de repos de l’usine de papier hygiénique :


Liquide dangereux :


Les jambes de routiers au restaurant :


Au revoir, Bruno :


5 commentaires :

  • Chouette récit façon road-movie... On entendrait presque le chauffeur parler !


  • Me conforte vraiment dans notre volonté de publier dans la collection papier le reportage d’une auteure embarquée dans la cabine d’un 3,5 tonnes. Ce sera certainement pour 2015.


  • super bien raconté, ce qui est très intéressant c’est de mieux considéré les routiers. J’ai toujours trouvé que c’était un dur métier On voit bien que dans ce récit une part du passé donne un "la" mélancolique sur une convivialité disparue. Et avec des photos, c’est top on fait la tournée avec lui !


  • Un récit plein de nostalgie, on a l’impression que le routier des années 50 était nettement plus heureux que celui d’aujourd’hui,, avant tout plus libre ! Est-ce ainsi pour de nombreux métiers ? A la lecture des récits des manutentionnaires et livreurs on le constate.


  • Bonjour,
    Merci pour ce récit vivant et nostalgique, les photos en sus c’est super !
    Je roule avec vous !
    Catherine Martinez



Votre commentaire

Vous devez être connecté(e) pour soumettre un message