Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Je suis une armée -
par Yoan Biyaoula

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 12 novembre 2013

Durée de lecture : 38 mn

Nombre de mots : 7640

La mathématique de banlieue veut que l’atrocité du lieu soit inversement proportionnelle à la sympathie qu’évoque son nom : nous vivions allée des cyprès.

Un parcours singulier. Une plume acérée. Comme une lame. Un rythme effréné. Le récit d’une colère, celui d’un décrocheur.

Je serai l’enfant sauvage de la jungle
urbaine.


2 commentaires :

  • Magnifique… Lucidité explosive, percutante… merci pour ce récit.
    Des similitudes dans les ressenties, les perceptions, les expériences, je ne suis pas une armée mais en guerre depuis mon arrivée sur la grande bleue… j’apprends à me pacifier… à suivre…
    Merci encore…


  • Bonjour,
    Que tout concoure à votre être !
    Malgré le tragique, "j’ai ri aussi, tu aimes tellement la vie..."
    Catherine Martinez



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.