Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

La nuit où tout a basculé -
par Soisick Coulombel

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 4 décembre 2014

Durée de lecture : 5 mn

Nombre de mots : 1040

La force et la passion d’une mère.

Ce soir-là, mon fils Vivien s’est donné la mort. Il s’est pendu dans une vieille grange, pas très loin de la maison.


6 commentaires :


Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.