Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Laisser la porte grande ouverte -
par Ben

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 11 juin 2014

Durée de lecture : 6 mn

Nombre de mots : 1390

Un homme décrit les derniers instants d’un grand voyage, quand on est assailli par cette étrange sensation de ne plus être là-bas et pas encore tout à fait ici.

On a survolé la moitié du globe sans même s’en rendre compte.


1 commentaire :

  • Cher Ben,
    J’ai souvent eu la sensation que vous décrivez en rentrant en France après un voyage. Très étrange ; comme si notre quotidien avait connu un renouveau, comme si tout était différent alors que rien n’avait changé, comme si nous nous étions déshabitués. Apparaissent encore le souvenir, les images de notre séjour comme une rêverie. Finalement on est à nouveau pris dans le tourbillon de la vie quotidienne. Et tout reprend son cours...

    Bien à vous,

    Kahina



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.