Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Le plein d’essence -
par Patrice Obert

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 9 juin 2015

Durée de lecture : 7 mn

Nombre de mots : 1490

Une virée en voiture.

Comment m’avait-il fait entrer dans sa voiture, chose que je ne fais jamais, en aucun cas ?


3 commentaires :

  • Bonjour
    Il m’est arrivé peu ou prou la même chose dans les années 90 boulevard Raspail à Paris
    Un italien en voiture, encore un, qui était soi-disant à Paris pour le salon de la mode, qui est arrivé à me vendre une surveste en cuir, une copie probablement made in China. Même si je me suis fait "avoir", j’ai gardé la surveste pendant presque 5 ans.


  • C’est drôle, depuis que j’ai posté ce récit, j’ai bien reçu 6 messages d’amis me disant qu’ils avaient vécu une aventure similaire.
    Décidément, ces italiens ont du talent de comédien ! Mais, ça , on le savait !


  • Xiep :

    Moi ça m’est arrivé deux fois, toujours avec des Italiens, même scénario... Le problème c’est que j’en suis un demi, d’Italien et que j’ai pleins de copains transalpins, donc je connaissais cette arnaque, plus classeuse que le broutage ivoirien... Ah, petit conseil à nos amis truffatori... La plaque d’immatriculation napolitaine... troppo sospettoso..



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.

Ils ont aimé :