Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Lettre à Alice -
par MamAlice

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 30 mars 2017

Durée de lecture : 9 mn

Nombre de mots : 1820


5 commentaires :

  • Bonjour,
    Que dire ?

    Je crois qu’il n’y a pas de mots pour dire que les larmes viennent toutes seules à mes yeux en lisant, tant de chagrin, pour une petite vie qui existe au monde, à nous, à moi, avec le récit que vous en faites.
    Mes pensées sincères vous accompagnent et accompagnent vos deux enfants, qui existent à travers ces mots.
    La vie ...
    Bien à vous et votre famille.
    Sandrine.


  • Merci beaucoup pour votre message. Le temps que vous avez consacré à lire mon récit , c’est un peu comme un instant d’existence dans ce monde que vous avez offert à ma douce Alice. Je suis très touchée par votre message.
    Le deuil périnatal est tabou, j’oeuvre pour qu’il puisse être reconnu, pour que les parents puissent être entendu dans leur souffrance, et pour que ces petits puissent avoir leur part d’existence dans leur si bref passage.
    Bien à vous,
    MamAlice


  • Bonjour à vous,
    vos mots me laissent sans voix-paroles mais me remplissent de mots-coeur et de larmes. Grâce à la force que vous avez trouvée pour écrire ces moments, Alice sera là pour nous aussi vos lecteurs. Nous avons croisé son chemin, votre chemin. Je vous vois lui caresser les doigts. Vous êtes une belle personne, vous qui avez su dire l’insensé et l’amour. Je me permets de vous embrasser


  • Merci du plus profond de mon coeur pour vos mots de pensées et réconfort ... une larme versée, un instant consacré pour elle à la lecture de notre instant de vie, c’est comme un souffle de vie qui est offert à nos bébés des étoiles ... c’est aussi un pas de plus vers la reconnaissance du deuil périnatal.
    Tendresse,
    MamAlice


  • Merci Madame, pour ce récit qui fait connaître cette expérience qui fut la vôtre et qui est très mal connue, dont la douleur n’est pas accueillie dans le monde qui nous entoure. Je connais d’autres parents qui vous remercieront d’avoir, à travers Alice, parlé pour eux et leur enfant. C’est de cette manière qu’Alice et ces autres petits restent vivants. Merci.



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.