Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Portes lès Valence -
par Louis Gulli

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 14 novembre 2014

Durée de lecture : 5 mn

Nombre de mots : 1040

Du travail à l’usine et aux PTT.

Je travaillais la nuit, on gagnait beaucoup plus. Le premier mois, je chargeais et déchargeais dans les trains. Le deuxième mois j’ai été affecté à la ligne Valence Saint Rambert D’Albon. Je remplissais le train de sacs postaux au départ de Valence. À chaque arrêt, entre Valence et Saint Rambert, je remettais les sacs qui étaient destinés à la station.


1 commentaire :

  • Belle et simple tranche de vie, qui ne manquera pas d’éveiller belle, tendre et profonde nostalgie dans notre génération, sauf peut-être chez les bourgeois du lycée E. Loubet. Dans toute la France on travaillait l’été dans diverses activités, la gnôle étant le point commun le plus constant. Merci pour ce témoignage !



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.