Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Retour au bureau -
par Taf

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 6 janvier 2016

Durée de lecture : 11 mn

Nombre de mots : 2330

Reprendre son poste de travail après un burn-out.

Dans les couloirs, pas un sourire. Un rire, n’en parlons pas.


1 commentaire :

  • Alors voilà ! Le mal est fait, le chantre de la vie professionnelle se répand comme une traînée de poudre tandis qu’au rang des"pousse toi d’là, tu vois pas qu’tu gènes !" on s’affole au rythme de l’échiquier boursier car ici bas rien n’est plus important que de paraître quite à supplanter l’autre, quite à lui planter un couteau dans le dos.
    Le monde du bâtiment n’en est pas mieux lotis, cher monsieur, hélas !
    C’est ainsi fait, c’est insidieux et c’est toujours les mêmes bassesses qui se reproduisent et se perpétuent de génération en génération.
    Le monde du travail n’est pas le lieu où il est possible de s’épanouir, d’accomplir de grandes choses sans marcher sur la tête de l’autre. Ou alors...
    Se battre parfois contre le système en place.
    S’imposer non par la force mais par la tranquillité d’esprit.
    S’inhiber des autres, de leurs phobies, de leurs ranqueurs, de leurs grands airs comme de leur petitesse d’esprit.
    Et se dire, et de le clamer haut et fort que l’on est désormais... intouchable !



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.