Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Travailleur de l’absurde -
par Alban Diez

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 15 mai 2014

Durée de lecture : 39 mn

Nombre de mots : 7800

Après avoir travaillé quelques années en industrie et donné des cours à des adultes dans le cadre de la formation professionnelle, l’auteur passe les concours de l’Éducation nationale et devient professeur. Construit comme un journal de bord mensuel, chaque chapitre est l’occasion de revenir sur les moments-clés de la vie d’un professeur : affectation, inspection, conseil de classe, etc.

Contrairement à ce que croit l’opinion publique, le démarrage d’une année d’enseignant ne se situe pas au mois de septembre, mais bien au mois de juin. Ce mois-là est celui de tous les dangers. Il s’agit de finir l’année tout en anticipant celle à venir. Finir tout en commençant, un art délicat qui demande une implication totale.


3 commentaires :

  • prof pendant 40 ans je n’ai eu droit qu’à 4860 mots pour décrire une part de ce monde absurde qui évoque Kafka aussi bien que l’ancien régime féodal. Il y existe des castes dominées par de grands seigneurs, certains communistes pur jus d’il y a 40 ans, absolument indépendants du régime politique. Leurs vassaux tout dévoués craignent de perdre leur STATUT face à des arrivants plus compétents. Le système est ainsi verrouillé dans une structure pyramidale impressionnante, ennemie de tout changement, toute ouverture, toute discussion même, en bref de toute démocratie, de tout progrès et de toute éducation. Le chef, grand moyen ou tout petit a ainsi toujours raison et peut se livrer à tous les abus, harcèlement moral, sexuel, détournement de fonds...C’est ainsi que le fonctionnaire fonctionne, que l’instituteur institue, mais que le professeur ne peut agir pour la foi, et la perd !


  • Je n’habite pas en France et ce qui me frappe le plus dans votre récit, c’est la lourdeur de la bureaucratie à laquelle vous avez été confronté. J’avais entendu des rumeurs à ce sujet, comme tout le monde. Maintenant, tout cela est bien plus concret. Et je vois comment la bureaucratie peut devenir aliénante.


  • Je suis enseignant retraité, et j’ai trouvé extrêmement juste votre description de l’absurdité de cette institution.



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.