Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Trois ans sans Elsa -
par Ethel Carasso-Roitman

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 4 octobre 2016

Durée de lecture : 32 mn

Nombre de mots : 6580


1 commentaire :

  • Autant que cet épouvantable deuil est poignante la difficulté si bien décrite à se laisser aller au fond du désastre. Il y a les ruines à l’intérieur, et autour cette forteresse, dont on mesure dès les premiers mots du récit avec le choix de la troisième personne, qu’elle est décidément imprenable...Tenir debout, pour les autres, pour soi...



Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.

Ils ont aimé :