Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Une enfance trouvillaise -
par Nanon Gardin

Permalien



Copiez le code d'intégration

Publication : 3 mars 2014

Durée de lecture : 35 mn

Nombre de mots : 7140

A travers le récit de son enfance, des scènes de plage ou des facéties de ses frères, l’auteur décrit la vie d’une ville normande de l’après-guerre, ses mœurs, ses lieux et ses gens.

Les Parisiens, êtres supérieurs, qui nous rendaient visite, avaient tout de même quelque chose à nous envier : la poissonnerie, un des luxes de la vie trouvillaise.


1 commentaire :


Votre commentaire

Pour poster un message, vous devez vous connecter ou avoir créé un compte.