Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Robert Perrin

Quelle belle idée que de nous permettre de raconter la vie ! Quand d’autres, les gourous de la pensée universelle, s’arrogent le droit de raconter les nôtres et de nous dire ce que nous devons en faire ! Et quel bonheur de vous faire partager ma vie de chef d’entreprise !

Abonnements :



Bibliothèque


Ses derniers commentaires

  • Je suis chef d’entreprise et je me bats pour une entreprise citoyenne. Longtemps, la souffrance dans nos entreprises a été physique ; désormais, elle est majoritairement morale et elle n’épargne plus personne. La recherche obsessionnelle du toujours plus, les politiques de gestion des personnes élitistes ont fait des ravages dans la population des cadres.Il appartient à ceux qui dirigent, dont je fais partie, de refuser cette violence larvée qui détruit les individus. Je me débats moi aussi entre mes convictions et la réalité exigeante des responsabilités . Je m’en sors à peu près en plaçant le beau au centre de mes décisions, le beau étant bien sur les femmes et les hommes de l’entreprise. Continuez à prêter votre oreille et à distribuer votre compétence et votre gentillesse a ceux et celles que vous croisez au sous sol de votre entreprise ; ils en ont terriblement besoin. Vous partagerez avec moi mon "irrésistible envie de beau" , un antidote à la violence du monde et à la bêtise des hommes.

Amis :