Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Sarah Al-Matary

Sarah Al-Matary est née au Havre, dans une famille d’importation (mère issue de réfugiés politiques espagnols, père jordanien ayant touché par hasard les côtes françaises). A l’université Lyon 2, où elle enseigne la littérature, elle tâche de donner à connaître les auteurs écartés du panthéon (spécialement les écrivains prolétariens). Raconter la vie lui apparaît comme un espace de renouvellement de la littérature.


Bibliothèque

 
 
 
 

Ses derniers commentaires