Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Sarah Granereau

Femme en vie. Professionnelle vivante. Ecrivante lisant.


Récit

Enfant terrible  

Le regard d’une éducatrice spécialisée sur un jeune « marginal », son rapport aux autres et sa fragile adaptation à la société.

Quand il ne boite pas, il avance, un grand pas après l’autre, l’équilibre ne semble pas plus certain.

Publication : 28 mai 2014

Durée de lecture : 7 mn

Nombre de mots : 1530

Bibliothèque


Ses derniers commentaires

  • l’avantage supplémentaire de tout ce petit monde c’est qu’il n’y a pas de yogourt "i spique laïque chakesire "

  • Je l’avoue : l’envie de lire le récit d’une expatriée au Québec, tout comme je l’ai été il y a 20 ans (déjà !) a été ma motivation pour lire ce texte. Ce n’était pas l’envie de voir ce qu’une cinéaste peut bien faire dans une société qui commercialise des emballages...
    Et pourtant ! J’ai, plus que le décalage que l’on ressent parfois entre deux cultures, rencontré quelqu’un qui, avec son sens de l’observation et son humour, nous fait partager son quotidien, tout un univers et toute une société
    Chouette rencontre et constat navrant

Amis :