Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

Sylviane Doise

SERIAL NARRATEUR...
Ecrivain, j’ai publié deux romans : Intimité d’ogresses (éd. Climats) et La Malédiction de Jack l’Éventreur (éd. Seuil Jeunesse).
Photographe, je raconte des histoires en images. ■ http://leblogdecaptainsyl.blogspot.fr


Bibliothèque

 

Ses derniers commentaires

  • Votre écriture est très visuelle et quand vous décrivez votre arrivée au repas des aînés, je trouve que c’est entre la Cour des miracles et Freaks :-) J’ai vraiment beaucoup aimé votre humour, "politesse du désespoir", écrivait Oscar Wilde.

  • "Le clodo de Franprix", "Le mendiant de la Poste"... Au début de votre texte, on les suit à travers votre regard, comme une frontale qui éclaire un bout de mur, un talus, un recoin de pont. Ensuite, on les voit avec nos propres yeux, des silhouettes sur lesquelles on n’arrive pas à faire la netteté : ceux qui n’ont pas de noms n’ont plus de visage. Très émouvant.

  • Maintenant, j’ai peur de ce qui pourrait arriver au petit carnet d’Aïcha, cet antidote au quotidien. Et si jamais elle l’égare ? Les gens qui écrivent connaissent cette angoisse.
    Elle est belle cette rencontre entre deux personnes qui font partie de la même tribu.

  • Gardienne de "thresor", médecin des livres... J’ai beaucoup aimé votre récit d’une "vie-strapontin", le prix à payer souvent pour délit d’entêtement dans notre société.
    PS : Je ne connaissais pas la "gomme chaussette" , on dirait un titre de livre pour enfants :-)