Le travail
raconté par ceux qui le vivent
|

xbx_peintre

L’art vous regarde. Regardez-le.


Récit

J’ai appris des solitudes  

Une jeune fille qui ne s’en sort pas.

T’es pas une banque
Va pas te cramer
Fume un truc
Si tu veux t’allumer

Publication : 13 juin 2014

Durée de lecture : 5 mn

Nombre de mots : 1090

Bibliothèque


Ses derniers commentaires

  • Merci...

    J’ai vu Dieu se noyer dans un whisky Coca
    Dans une bouteille de rhum de tequila
    Partir en fumée dans un nuage de beu
    L’horizon à terre on rêve de ciel bleu
    Pas trop le choix l’idéaliste morfle
    Trop d’angoisses plus trop la foi
    Plus d’une fois hors normes
    Parfois des cris et l’oubli fataliste
    La poudre aux yeux dans des yeux tristes
    La colère et la détresse
    Deux mille stress
    L’indifférence blesse
    Des différences en plus en moins en vain
    Qui comprend qu’importe
    Charismatique la devise à l’authentique

    On veut plus d’amour que de raison
    Déraison
    C’est même plus de l’amour
    La raison
    Enfance dans le décor
    On survit encore
    Et quelques trahisons
    C’est même plus nos ego
    Tout sonne faux
    Trop d’mensonges
    De vérités dites une fois que le mal est fait
    Dites à moitié derrière le visage défait
    Encore des illusions avant que la vérité n’jette l’éponge
    Songe un peu

    On refait nos vies toujours défaites
    Qui parle d’une victoire dans la défaite d’une vie dans la nuit
    On s’fait la guerre pour trouver la paix
    On cherche ailleurs à réparer nos erreurs
    Qui s’aimerait encore plus fort d’avoir eu tort

    J’ai la peinture d’aussi loin que le monde est vieux…
    L’écriture d’aussi loin que je marche…

  • Merci...

    Qu’est-ce qu’il faudrait raconter
    Une saison en hiver
    À Rimbaud son enfer
    J’ai pas d’attention
    Invention
    J’vois les éclairs
    Ciel d’orage
    Et résonne
    En otage
    Cette ville qui s’éclaire
    Son bitume et sa terre
    Bruit de fer

    L’eau

    Vide ton verre
    À la source
    Comme la pluie
    À sa chute
    C’est de l’eau

    Lumière

    Un jour le soleil et Zorro
    Don Quichotte les moulins
    Les châteaux en Espagne
    Les rêves disparaissent au matin
    Mais ton souffle
    Et ton or
    Dans ma main

    Apache

    No limit
    Qui imite
    Moi je pille
    Comme Geronimo et Picasso
    Kiss les filles
    Tristes les fils
    À la patte leur rengaine
    Apache belle dégaine

    Copyright

    Et Nikta

    Joey Starr
    D’autres pas

    Et le Hip-Hop New-York
    Kool Herc à coup de Merry Go Round
    Kool Shen à base de popopopop !
    À base de popopopop !
    De popopopop !

    De neuf3 popopop

Amis :